Le Leasing dans l'art

Mis à jour : juin 16

Vous connaissez le Leasing pour la location de voiture, mais savez-vous que ce procédé peut être utilisé dans l’art ? Et oui c’est possible, et c’est fiscalement intéressant pour les entreprises ou professionnels qui souhaitent acquérir des œuvres d’art !



Le leasing, qu’est-ce que c’est ?

Le leasing est une forme de location financière d’une durée de 13 à 48 mois, avec la possibilité de déclencher une option d’achat au terme du contrat. Les loyers sont considérés comme une charge déductible, ce qui permet de les déduire intégralement du résultat imposable.


Ce type d’opération est tripartite et implique généralement la galerie d’art, la société de leasing et l’entreprise ou le professionnel intéressé par l’œuvre. Lors de la transaction, la société de leasing doit tout d’abord acheter l'œuvre à la galerie d’art, pour ensuite la louer en tant que bailleur à l’entreprise ou au professionnel. Pendant la durée de leasing, l'œuvre doit être exposée dans les locaux professionnels. A l’échéance du contrat, le professionnel pourra opter pour l’acquisition de l'œuvre pour un prix résiduel déterminé en début de contrat (de l’ordre de 6% de la valeur du prix de vente).


Quels sont les avantages du leasing ?

Ce mode de financement propose de multiples avantages. Tout d’abord, c’est un moyen d’acquérir de l’art tout en réalisant des économies importantes grâce à la déduction intégrale des loyers de l’impôt sur les sociétés (entreprises) ou de l’impôt sur le revenu des personnes physiques (IRPP - professions libérales). Le prix de l'œuvre final revient donc moins cher qu’en achat direct.


Par ailleurs, l’acquisition d’oeuvres d’art est un moyen de valoriser son image, d’affirmer sa différence auprès de ses clients et de créer un environnement de travail unique et créatif pour les collaborateurs.​


Investir dans l’art est aussi un moyen d’augmenter son patrimoine. En effet, l’art est une valeur refuge et le marché de l’art est en croissance constante depuis plus de 20 ans. Malgré un ralentissement en 2020 à cause de la crise du Covid, on compte plus de 70 millions d’acheteurs réguliers à travers le monde grâce notamment à l’émergence des plateformes d’achat en ligne.


Enfin, l’option d’achat qui est proposée en fin de contrat permet au loueur d’acquérir l'œuvre pour une valeur résiduelle faible.


Quelles sont les prochaines étapes ?

Si vous êtes gérant d’une entreprise ou en profession libérale et intéressé par ce type de placement financier, rien de plus simple, il suffit de nous contacter et nous vous accompagnerons dans cette démarche.